Tweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on LinkedInShare on FacebookShare on Google+
fond-bandeau-top_cartouche2

Chef de file des projets MyOcean depuis 2009, Mercator Océan a contribué de façon significative au leadership de l’océanographie opérationnelle en Europe, notamment dans le cadre du programme Copernicus.

Copernicus est le programme européen d’observation et de surveillance de la Terre (anciennement appelé GMES/ Global Monitoring for Environment and Security). C’est un des deux programmes européens majeurs aux côtés de GALILEO.

Il a pour ambition :

  • de donner à l’Union Européenne une capacité autonome et opérationnelle en matière d’infrastructures d’observation spatiale (cf : les missions Sentinel ) et InSitu (mesures dans l’atmosphère, dans l’océan et au sol)
  • d’opérer six services de surveillance environnementaux liés : aux océans, à l’atmosphère, aux territoires, aux situations d’urgence, à la sécurité et au changement climatique.
copernicus-thematics

Crédit photo : Commission européenne

ipad_bas

Cliquez sur l’image pour accéder au portail CMEMS.

Afin de préparer un service européen de surveillance des océans  fiable et opérationnel (le futur « Copernicus Marine Service), la commission européenne a cofinancé depuis 2009 les projets européens MyOcean, pilotés par Mercator Océan, qui rassemblaient 60 partenaires répartis sur 28 pays.

Après 6 ans de travail et près de 5000 abonnés, l’étape projet MyOcean a fournit un service pré-opérationnel qualifié. La démonstration effectuée, le projet a donc laissé la place à un service opérationnel.

Le 11 novembre 2014, la Commission européenne a signé avec Mercator Océan un accord qui lui confie la mise en place du futur Copernicus Marine Environment Monitoring Service (CMEMS) à compter d’avril 2015. Ce service a pour mission de fournir un accès libre et gratuit à une information scientifiquement qualifiée et régulière sur l’état physique et biogéochimique de tous les océans du globe, en surface comme en profondeur : température, courants, salinité, hauteur de mer, glace de mer, couleur de l’eau, chlorophylle….

Le catalogue de produits océaniques du service englobe des produits dérivés d’observation spatiale et in situ, des prévisions et analyses en temps réel, et des séries temporelles sur plusieurs dizaines d’années dans le passé (réanalyses).

Ce service est destiné à de nombreux usages, qu’ils soient de nature commerciale, scientifique, pour des missions de service public ou tout simplement pour les citoyens curieux de l’état de leurs océans. On citera par exemple : les politiques et règlements de l’Union européenne comme la directive cadre « stratégie pour le milieu marin », la lutte contre la pollution marine, la protection de la biodiversité, la sécurité et le routage maritimes, l’exploitation durable de l’environnement côtier et des ressources marines, les énergies marines, la surveillance du climat, la prévision des cyclones…

Le Contrat de délégation de la Commission Européenne porte sur un montant de 144 Millions d’Euros entre 2014 et 2021.

Accédez aux appels d'offre en cours